Le point Samassur : le métier d’agent général d’assurance

En France, l’Assurance Maladie est obligatoire. Samassur, courtier en assurance maladie et complémentaire santé, aborde les métiers qu’une compagnie d’assurance comporte car « puisqu’il est imposé de s’assurer, autant savoir quelles opportunités de travail nous offrons ».

Qu’est-ce qu’un agent général d’assurance ?

Le statut de l’agent général d’assurance

Un agent général d’assurance c’est avant tout un « entrepreneur indépendant ». Il s’agit donc d’une profession libérale mais qui est liée à une compagnie d’assurance. Un contrat de mandat lie l’agent général au courtier, ce qui lui donne le droit de vendre les produits ou services (forfait mutuelle ou complémentaire santé, offre prévoyance, contrat de retraite etc.).

Samassur précise que l’agent général d’assurances est le représentant de la compagnie en assurance dont il vend les services, mais dispose d’une liberté totale.

Le profil et les qualités de l’agent général d’assurance

L’agent général d’assurance a un profil d’entrepreneur, c’est-à-dire qu’il a de fortes qualités managériales et un goût certain de la relation client.

Pour mener à bien ses missions, il devra faire preuve d’une écoute irréprochable dans le but de satisfaire les besoins de sa clientèle.

En tant que commercial, le professionnel doit réussir à capter l’attention du client, savoir bien gérer (son temps, les budgets, la quantité de clients etc) et ne pas s’attarder sur le temps de travail car pour honorer tous les contrats, il s’agit de travailler sans relâche.

Les missions de l’agent général d’assurance

Mission capitale dans la vie des gens :  – couvrir, garantir le quotidien

– anticiper l’avenir dans toutes les étapes de la vie

– protéger des imprévus

Samassur considère l’agent général d’assurance comme ayant une « mission capitale » dans la vie des assurés car il leur permet de se « protéger des aléas de la vie ».

Les 3 principales missions sont les suivantes :

  • Couvrir et garantir le quotidien de ses assurés
  • Anticiper l’avenir dans toutes les étapes de la vie
  • Protéger ses clients des imprévus (sinistres, accidents de la route, maladie etc.)

Ensuite, l’agent général d’assurance a d’autres missions :

  • Conseiller les clients : suite à une analyse des besoins et préférences des clients, il s’agit de leur proposer un service adapté au mieux à chaque situation.
  • Respecter les demandes des clients : les situations (personnelles ou professionnelles) ne sont pas toujours les mêmes ; au moment de la recherche de solution adéquate, il faut donc honorer les besoins.
  • Accompagner le client : il s’agit d’accompagner l’assuré tout au long du contrat (de la proposition de contrat jusqu’à la fin du contrat).

Samassur commente que la mission souvent oubliée est celle du recrutement. La quantité de travail et les heures travaillées étant élevées, il est donc à la fois nécessaire de recruter pour remplir toutes les exigences des assurés et pour acquérir de nouveaux clients.

Quelles formations et quelles perspectives d’avenir pour un agent général d’assurance ?

La formation de l’agent général d’assurance

D’après Samassur, pour accéder à cette profession libérale en général, les formations sont ouvertes.

La formation la plus adéquate est celle reçue par l’Ecole Nationale d’Assurances (ENASS), mais il est possible de passer par d’autres voies : Sciences Economique et Sociale, de Gestion, de Ressources Humaines, ou Ecole de Commerce.

La rémunération de l’agent général d’assurance

Comme tout commercial, Samassur informe qu’en plus du salaire fixe mensuel, des commissions sur les ventes et la gestion des contrats sont perçues. L’intéressement lié aux résultats est aussi commissionné.

Le salaire peut donc varier entre 16 000 euros annuels à 170 000 euros annuels.

Evolution et passerelles de l’agent général d’assurance

L’évolution professionnelle dépend de la réussite de l’agent général lui-même. Si ses résultats sont irréprochables et en hausse chaque année, le professionnel pourra alors envisager son évolution.

Par évolution, il s’entend :

  • Recrutement de nouveaux collaborateurs afin d’augmenter les résultats
  • Possibilité de vendre d’autres produits et services
  • Elargissement de la spécialisation
  • Rachat d’autres structures appartenant à la compagnie d’assurance

Les passerelles sont larges : la reconversion peut se faire en banque (perspective idéale pour un agent général d’assurance car les compétences et missions sont identiques) ainsi que tout secteur appartenant au domaine de la science sociale.

Le métier d’agent général d’assurance est donc un métier spécialisé qui requiert de nombreuses qualités. Samassur commente enfin que les débouchés dans le monde de l’Assurance sont nombreux.