La santé connectée ou le voyage des données

C’est absolument fascinant tous les progrès accomplis par la médecine ces dernières années. Samassur souligne que les avancées technologiques ont permis de doter des dispositifs médicaux de puces intelligentes. Ces puces électroniques sont capables de ramener de l’information et des données vers les médecins. Elles permettent aussi de faciliter l’échange d’informations entre les médecins et les patients. L’avis de Samassur sur la santé connectée.

Samassur : la santé connectée
Samassur : la santé connectée

La santé connectée : qu’est-ce que c’est ?

C’est un terme générique qui permet de couvrir des horizons médicaux très divers. Et en même temps ça repose sur un même objectif : celui de doter les dispositifs médicaux qui existent déjà de puces intelligentes afin de permettre de transfert d’informations vers les patients ou vers les professionnels de santé.

Cet échange de données permet deux choses :

L’amélioration de l’autogestion par les patients.

Il s’agit de renvoyer les données vers les patients. Ces derniers ont des objectifs de santé. L’échange de données permet aux patients de mieux suivre leur santé.

La télé-santé

Et puis, Samassur rappelle que c’est un très fort soutien à la télé-santé. La santé connectée participe directement dans la relation à distance entre les professionnels de santé et leurs patients.

La prévention des maladies

Le grand principe de la santé connectée c’est d’anticiper les maladies. Selon l’avis de Samassur on est capable de faire de la prédiction et à partir de cette prédiction, de la prévention. C’est-à-dire qu’entre le moment où la machine détecte une anomalie et le moment ou le patient ressent classiquement des symptômes, les médecins sont capables d’intervenir et de prévenir que les symptômes apparaissent ou que les maladies s’aggravent.

Samassur Avis : Lutte contre les déserts médicaux
Samassur Avis : Lutte contre les déserts médicaux

La lutte contre les déserts médicaux

Selon l’avis de Samassur l’une des applications concrètes de la médecine connectée, c’est de résoudre le problème des déserts médicaux. C’est-à-dire qu’un patient va être soigné chez lui sans se déplacer et le médecin pourra voir à distance ce qu’il peut faire.

Un des grands principes va être celui de maintenir les gens à domicile le plus longtemps possible, tout en sécurité quand c’est possible. Au contraire lorsque l’on détecte des facteurs de de gravité, les médecins peuvent anticiper l’hospitalisation. Ainsi on amoindrit la gravité de cette hospitalisation.


Il y a deux dimensions intéressantes dans la santé connectée. On entend beaucoup parler de maintien à domicile et de chirurgie ambulatoire.

Donc un des principaux avantages, ça va être de réduire un certain nombre de coûts qui sont très lourds en termes de transport. Samassur rappelle que l’idée c’est de faire voyager les données plutôt que de faire voyager les patients.