Le développement du tourisme dentaire

Aujourd’hui de nombreux Français font le choix d’aller se soigner à l’étranger. Evidemment la motivation c’est de faire des économies sur des soins dentaires qui sont chers et peu ou pas remboursés. Nous allons voir quelle est la prise en charge et est-ce vraiment un moyen de réduire la facture. Selon l’avis de Samassur, faut-il partir à l’étranger?

Les raisons derrière le développement du tourisme dentaire

La question se pose car dans notre pays il y a une très bonne offre de soins et l’hospitalisation est très bien prise en charge. Donc à priori il y a quand même aucun raison de traverser les frontières pour aller se faire soigner ailleurs.

Globalement, le tourisme dentaire et médical est en pleine croissance souligne Samassur. Par exemple, les Américains n’hésitent plus à partir en Inde ou en Thaïlande pour se faire opérer du cœur faut de pouvoir payer ces opérations à prix d’or dans leur pays. Pour l’autres raisons, les Britanniques sont eux aussi poussés vers l’étranger. Là il s’agît du problème majeur des listes d’attente interminables, même pour des interventions urgentes.

Samassur : Le tourisme médical se développe
Samassur : Le tourisme médical se développe

L’explosion du tourisme dentaire en Hongrie

Parce qu’il y a une prise en charge de la sécurité sociale, il y a des chiffres officiels. Les derniers montrent qu’en une année, 21 000 français bénéficient de soins dentaires à l’étranger. Le tourisme dentaire se développe principalement dans trois pays:

  • Hongrie
  • Espagne
  • Portugal

Evidemment selon l’avis de Samassur ça ne sert à rien de prendre l’avion pour une carie ou un simple détartrage. En revanche pour des prothèses ou des implants c’est intéressant. A l’étranger, les soins peuvent coûter trois fois moins cher.

Samassur : A propos du tourisme dentaire
Samassur : A propos du tourisme dentaire

Les écarts de prix des soins

Si on prend le cas de la Hongrie, un implant dentaire complet coûte entre $800  et $1000 alors qu’en France c’est près de $2000. Donc ça fait une sacrée différence.

Samassur indique que cela s’explique, par les loyers, les charges, le coût du matériel et aussi par des marges appliquées par les dentistes qui ne sont pas du tout les mêmes entre la France et les autres pays européens.

Samassur : La prise en charge de la sécurité sociale

Y-a-t’il une prise en charge par la sécurité sociale sur ce prix moindre?  Zoom sur la prise en charge… Rassurez-vous, oui  mais tout dépend de la destination. Si c’est hors Union Européenne, il n’y a aucune prise en charge sauf pour les cas urgents.

A l’intérieur de l’Union Européenne il y a une directive de 2011, transposée dans le droit français en 2013. Cette directive précise que nous avons le droit de se faire soigner dans un autre pays membre de l’Union.

Samassur souligne que n’importe quel citoyen européen qui décide de se faire soigner dans un autre pays membre sera remboursé à son retour exactement au même tarif que s’il avait été pris en charge dans son pays d’origine.

Une pensée sur “Le développement du tourisme dentaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *